Your slogan here

Mon avis sur Obstacle pour chevaux

Les sports similaires à la boxe étaient très populaires dans les pays antique, mais au début du 5ème siècle, l’empereur romain Theodoric le Grand a interdit la pratique à cause de la violence excessive que cela impliquait. nCette interdiction est restée pratiquement inchangée pendant plus de 1 200 ans jusqu’à ce que l'exercice revienne en angleterre au XVIIe siècle. nLa croissance rapide de la scène de boxe britannique - En dépit de son illégalité, la scène de la boxe se développa rapidement, surtout à Londres avec le premier compte rendu documenté paru en 1681 dans le London Protestant Mercury. Christopher Monck, 2e duc d’Albemarle, a arrangé le challenge entre son sain maître d’hôtel et son combler, le boucher semblant être victorieux. nÀ la fin du XVIIe siècle, ce tout nouvel enthousiasme pour le prix des combats en angleterre avait tellement décollé que des combats étaient même organisés et que le théâtre royal était organisé. Un sac à main est convenu et des mises de côté pourraient être prises par les combattants eux-mêmes, leur entourage et la foule qui les observait.

Tout savoir à propos de Obstacle pour chevaux

Les boxeurs influents du début du XVIIIe s. - Ces premiers matches de boxe à Londres étaient des affaires féroces sans arbitre pour maintenir l’ordre; ensuite, ils constituaient encore plus un test de puissance et de puissance brute que de compétence et de technique. nJames Figg toute cette transformation a commencé à changer lorsque James Figg ( photo ci-dessus ) est entré en scène de boxe et a apporté toute la méthodologie de combat qu’il avait apprise à l'aide de l’escrime. Il fut le premier champion de boxe de l’ère moderne et de 1719 à 1730, il remporta un peu moins de 300 combats. nAprès sa retraite, il a créé la première académie de boxe au monde, entamant ainsi un processus de légitimation et d’organisation de la boxe dans une activité cohérent où des athlètes entraînés s’affronter dans des tournois relativement équitables. nJohn Jack Broughton John Jack Broughton, l’un des élèves de Figgs, a sans l'ombre d'un doute joué une place encore plus important dans l'œuvre du pugilat.

Texte de référence à propos de Chandelier

Broughton était le champion de la boxe nue autour de 1729 à 1750 et était tellement influencent dans le développement de ce sport qu’il est devenu connu comme le père de la boxe anglaise. Après la mort d’un de ses adversaires, George Taylor, des suites de blessures subies lors d’une bagarre avec lui, il a introduit un certain nombre de règles et d’équipements de sécurité. nCet acte a marqué le début de le droit et a conféré une certaine défense aux combattants eux-mêmes, dont les applications avaient été jusque-là ignorés. Les règles de Broughton, telles qu’elles sont renommées, ont été élaborées en 1743 et stipulaient que si un adversaire était renversé, il lui restait jusqu’à la fin d’un décompte de trente pour se lever ou le match est achevé. nIl était interdit de saisir et de frapper sous les déchets, tout comme de taper un adversaire qui se trouvait au sol.